Le Figaro et Vous (06/12/2020)

Gourmands, dans l’air du temps…le succès mondial des grands rouges de Provence « Nez floral de fruits confiturés, notes de cassis en bouche puissante, dense. Long tanins fermes »

Terres de vins (Novembre-Décembre 2020)

Sélection de vins de fêtes « Un vin élégant, couleur paille diaphane, ample et gras sur des arômes de fruits blancs, de fugue fraîche sur une note citronée »

Cuisine et vins de France (02/09/2020)

Provence et Corse, la Méditerranée en bouteille « Rond, magistral d’équilibre et précision, avec une gestion des amers exemplaires. Ne ratez pas non plus son blanc 2017, 100% muscat petit grain, délicieux et pétri d’urbanité »

F Magazine (09/07/2020)

Les plus belles dégustations de l’été 2020 « Doté de richesse, de fraicheur, d’une certaine complexité, de distinction. 17/20 »

M Le Monde (03/07/2020)

Rosés bonheur « Avec cet assemblage de grenache et de syrah, la vigneonne nous invite à festoyer avec un gigot d’agneau bien allié, des petits légumes farcis, un chèvre local aussi, servis en majesté par ce vin tendu, aux notes florales et d’agrumes »

Terre de Provence (Juillet-Août 2020)

Rosés de Provence « D’une année sur l’autre, les milésimes se suivent et se ressemblent, reflétant la parfaite maîtrise par l’auteur de son terroir, sa très grande exigence et son remarquable savoir-faire »

Dreams (Juillet – Août 2020)

Les jeudis gourmands de la Navicelle « Rendez vous chaque jeudi d’été pour une dégustation mets et vins avec Louisa, sommelière du domaine »

Le Figaro (24/04/2020) : 15 rouges de Provence à commander en ligne

CHÂTEAU LA CALISSEPatricial Ortelli 2016 bio(coteaux-varois-en-provence)Attaque charmeuse, suave, moelleuse, texture d’une grande finesse. Dotée de tanins fondus, la bouche évolue avec force et vitalité vers une finale juteuse, puissante.25 €. www.château-la-calisse.frNote du Figaro : 17/20. https://avis-vin.lefigaro.fr/vins-champagne/o144904-15-rouges-de-provence-a-commander-en-ligne

Homme Deluxe (Printemps – Été 2020)

« Les vins de Patricia Ortelli sont des joyeux. Il faut dire que xette orfèvre manie la syrah et le grenache comme des pierres précieuses et que ses cuves sont des écrins pour une macération milimétrée »